Ce n'est pas à la nature de produire comme nos usines, c'est à nos usines de produire comme la nature.
Douceurs ?...
  • A la Petite Lou
  • A la table des doutes
  • A ton chevet
  • Au bal des ombres
  • Au musée Dali
  • Aux brumes du loin temps
  • Banc de brumes
  • Bander mon arc en ciel
  • Bavure
  • Cairn
  • Chanson pour un môme rêveur
  • Compulse-moi
  • Décalages horaires
  • De Toi qui vis dans la lune
  • Depuis ma cellule
  • Elle marche sur la plage
  • Eurasienne
  • Fauves apprivoisés
  • Fine et chaude, ta peau
  • Gorgone d'argent
  • Il faudra des combats
  • Il y a des soirs
  • Je pense à cette femme
  • Je t'invite au château
  • Je voulais m'envoler
  • Je voulais te séduire (échec et mat)
  • L'arbre à enfants
  • La bête
  • La bouteille à l'amer
  • La noirceur de mon âme
  • Le soleil est chanceux
  • Les griffes de la vie
  • Mes yeux verts
  • Noël on the street
  • Nos amies les bêêêêêtes
  • Nuit au château de sable
  • Ombre chinoise
  • Papillons morts dorés
  • Pesante valise
  • Pieds de papier
  • Poétesses du soir
  • Racée
  • Rires au milieu de la messe
  • S'offrir une journée
  • Surgissant de l'ris (larme)
  • Ton mec de voyage
  • Victoire sacrée
  • Viens, saute sur mon dos
  • Douceurs pour adultes
  • Canicule
  • Ce soir après l'amour
  • Chevauchée de louve
  • Concupiscences
  • Cris de louve
  • Dans Toi
  • Entre chienne et louve
  • Sensuel réveil
  • Amertumes...
  • A mes Potes morts
  • Animaux-sité
  • Balade au monastère
  • Cet homme
  • D'hier à demain
  • Dans ma poche
  • Depuis que je suis mort
  • Dernière minute
  • Deuxième naissance
  • Dieu hait mon âme (chanson)
  • Fais-toi évoluer (à Déborah)
  • Galérien, fils de rien
  • J'ai effeuillé l'éphéméride
  • J'étais Cathare
  • Je ne crois pas en Dieu mais en Toi
  • Je pars
  • Je suis un acculé
  • Je t'invite à plus loin
  • Je te demande ta main
  • Je veux tout (pour les autres)
  • Jim de la Porte
  • Joe le Clodo
  • L'éclair d'une rencontre
  • Larmoyant
  • Leeloo
  • Lettre à E-T
  • Lucide-cité
  • Ma femme fait partie d'une secte
  • Ma fille va au caté
  • Maux non dits
  • Méli-mélo de dictons crétins
  • Mon légionnaire (X version)
  • Notre Nous
  • Nuit lunaire
  • Oraison pour ma raison (chanson)
  • Partager la télé
  • Peur d'avoir peur
  • Poétologue
  • Putain de couillu (à mon père)
  • Quatre saisons et puis s'en va
  • Regard hagard en gare
  • T'as pas une autre vie ?
  • Tu jettes le temps
  • Tu m'aigris (anorexic blues)
  • La Bête

    Nuit de novembre, nuit de clameurs
    Dans le stade les Allemands  plient
    Sous les assauts bleus des joueurs
    C’est la ferveur, la joie, les cris

    Nuit de novembre, nuit de guitare
    Le reflet des Aigles en métal
    Communion d’ailes et de regards
    Une fusion presque animale

    Nuit de novembre, nuit de terrasse
    La faute au climat qui déraille
    Mais carpe diem et le temps passe
    Des rires fusent et ça ripaille

    Nuit de novembre un mec explose
    Dans une gerbe de bouts de lui
    Dans son esprit, l’apothéose
    La porte ouverte au paradis

    C’est un gamin même pas barbu
    Au bord de notre société
    Enfin il n’est plus inconnu
    Enfin le rêve à satiété
    La transcendance vers les nues
    Le voyage vers l’éternité

    Avec des vierges à consommer
    Sans modération à l’excès
    Juste mourir à point nommé
    Exploser pour crever l’abcès

    Ici-bas le sol de Paris
    Se gorge d’un autre sang frais
    Une habitude, l’histoire sourit
    Mais c’est aujourd’hui et c’est vrai

    Une femme hurle dans la rue
    Au milieu du chant des sirènes
    Son fils ainé avec sa bru
    Deux gamins qui bordaient la scène

    Il venait de lui dire c’est toi
    Pour la vie et prendre sa main
    Geste suspendu dans l’effroi
    Avec la mort comme témoin

    La haine frappe à l’aveuglette
    Au nom d’un improbable ciel
    Où se côtoient Dieu et la Bête
    Mélange de sang et de fiel.

    Pendant qu’à la noble tribune
    Des cravatés lettrés ferraillent
    Pour rebondir sur la une
    Se montrer beau et puis sans faille…

    15-11-2015.

     


     


    | Annuaire libre | Annuaire des arts | Référencement gratuit |